Quelle différence entre le salpètre et la moissisure ?

Souvent engendrés à la suite d’une mauvaise aération du logement, le salpêtre et la moisissure peuvent être prévenus ou traités. Avant tout traitement, il est indispensable de connaître la cause de leur apparition pour choisir la solution la plus efficace.

salpetre

Causes et traitement du salpêtre

Entraînant le pourrissement du bois, la pulvérulence des pierres et le décollement d’enduit et de plâtre, le salpêtre est une sorte de dépôt blanchâtre qui se trouve à la base des murs intérieurs. Encore appelé « sel de pierre », il se présente sous forme de sels minéraux, plus précisément de nitrate de potassium.

Causé par une mauvaise ventilation et des remontées capillaires, le salpêtre résulte de l’eau qui remonte dans la maçonnerie et contient une grande quantité de sels minéraux. Le mur s’assèche ainsi et les sels minéraux vont se diriger vers la surface du mur pour rechercher l’humidité de l’air ambiant tout en l’abîmant.

Pour prévenir ou freiner la formation de salpêtre, il est recommandé d’améliorer la ventilation intérieure en installant une VMC simple flux, une VMC double flux, un puits provençal ou une VMI. Des traitements de surface tels que l’hydrofuge de surface, la peinture anti-humidité ou l’enduit anti-humidité sont également efficaces.

Origine et prévention contre la moisissure

Ressemblant à des champignons microscopiques, la moisissure se retrouve au sol, sur les tissus, les joints de carrelage sur les fenêtres ou les murs. Sous forme d’auréoles, d’efflorescences de couleur verte, blanche, noire ou bleue et accompagnée d’odeur de moisi, elle favorise l’apparition de blattes et de cafard.

Une humidité dépassant les 65 % est à l’origine de sa formation. De ce fait, la moisissure est souvent présente dans les pièces humides telles que la cuisine, la cave ou la salle de bain. Il faut savoir néanmoins qu’une humidité excessive est probablement due à des remontées capillaires, une ventilation insuffisante couplée à une condensation, une infiltration d’eau par le sol ou dans les murs.

Nuisible pour la santé, la moisissure peut être prévenue en améliorant la ventilation de la maison. L’installation d’un puits provençal, d’une ventilation mécanique ou encore l’utilisation d’un déshumidificateur permet également de combattre la moisissure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *